Algues bleu-vert

Responsabilité du Ministère

En tant que responsable de l'organisation municipale, du développement régional et de l'occupation du territoire, le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) a le mandat de conseiller le gouvernement et d'assurer la coordination interministérielle dans ces domaines. Il est un partenaire du monde municipal et des acteurs du développement régional.

Le Ministère est responsable de la mise en œuvre de 7 des 35 actions inscrites au Plan d'intervention gouvernemental Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre sur les algues bleu-vert, en plus de collaborer à la réalisation de trois autres actions avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Actuellement, le MAMOT intervient pour :

  • soutenir les municipalités en matière d'infrastructures d'aqueduc et d'égout ;
  • informer les municipalités locales et les municipalités régionales de comté (MRC) sur leur rôle en matière d'aménagement et de gestion du territoire.

Soutien aux municipalités en matière d'infrastructures d'aqueduc et d'égout

Les municipalités peuvent demander au MAMOT une aide financière dans le cadre du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) et du Programme d’infrastructures municipales d’eau (PRIMEAU). Dans l'analyse des projets qui lui sont soumis, le MAMOT donne priorité à la mise aux normes des installations de traitement de l'eau potable et à l'implantation des ouvrages d'assainissement des eaux usées. Dans ces projets, il reconnaît l'admissibilité des équipements additionnels requis pour protéger l'eau potable contre les algues bleu-vert et pour réduire les apports en phosphore dans les lacs par les eaux usées.

Rôle des MRC en matière d'aménagement et de gestion du territoire

Deux documents d'information, disponibles en français seulement, ont été rédigés afin de préciser le rôle des MRC en matière d'aménagement et de gestion du territoire :

Bilan

Le Ministère a réalisé un bilan du programme d'aide à la prévention d'algues bleu-vert. Le programme a permis de réaliser des travaux sur 220 plans d’eau pour 48 MRC.

Vers le haut