Mot du ministre

Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022

Le gouvernement du Québec procède actuellement à la plus grande décentralisation des pouvoirs de l’histoire du Québec au profit des instances locales et des élus municipaux. En effet, depuis 2014, nous posons des gestes d’importance pour concrétiser l’engagement d’une nouvelle relation de partenariat avec les municipalités en matière de développement économique et social. Mais ce n’est pas tout. Le travail se poursuit pour renforcer le rôle des gouvernements de proximité notamment par un nouveau mode de gouvernance dans le milieu municipal.

Avec la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022, nous faisons un pas de plus en mettant de l’avant une nouvelle approche, celle d’un gouvernement qui est au service des régions. L’action gouvernementale va désormais s’inscrire dans une vision établie à l’échelle régionale, ce qui fait suite à l’important exercice de concertation mené par les élus locaux et régionaux de partout au Québec.

Il est terminé, le temps où Québec décidait des grandes stratégies partout sur le territoire. Dans un exercice de mobilisation, c’est maintenant aux régions d’établir leurs priorités et de trouver des pistes de solution. Les élus pourront désormais prioriser des projets issus de leur communauté, lesquels pourront notamment être financés par le Fonds d’appui au rayonnement des régions.  

Le gouvernement du Québec met tout en œuvre pour accompagner les régions. Et aujourd’hui, nous réaffirmons avec force notre volonté de nous associer aux partenaires régionaux afin d’améliorer l’occupation et la vitalité de nos territoires.


Martin Coiteux
Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire
Ministre de la Sécurité publique